Informations diverses

Le château se trouvait sur une butte au sommet du hameau du même nom. Il n'en reste rien aujourd'hui.
Il y avait à Larcis un pont à péage.
Le castrum de Larcis appartenait à la paroisse d'Antrenas.

Différentes écritures :
Au fil du temps, le nom a pu changer ou s'écrivait différemment selon la langue utilisée (latin, roman, occitan,..). Voici d'autres écritures ou appellations trouvées :
Larsis

Sources d'information:
- Plan du cadastre napoléonien de 1811 (Archives départementales de la Lozère).
 
- L'Administration Royale dans la sénéchaussée de Beaucaire au temps de Saint-Louis (par Robert Michel / éd. librairie Alphonse Picard et Fils, Paris / 1910 / p. 343)
Robert Michel y cite le château comme existant au XIIIe siècle.
 
- Etudes historiques sur le Gévaudan (par Charles Porée, ancien archiviste de la Lozère / Librairie A. Picard, Paris / 1919 / Lire le livre)
Le château de Larcis y est mentionné plusieurs fois, sans toutefois en donner une description.
 
- La famille en Gévaudan au XVe siècle (1380-1483) (par Philippe Maurice / Publications de la Sorbonne / 1998 / p. 67)
 
- Les artisans en métaux du Gévaudan à la fin du Moyen Âge (XIIIe-XVe siècles) (par Philippe Maurice / CNRS-EHESS / 2002 / p. 37)
Il est ici fait mention de Seguin Jean, forgeron du château de Larcis en 1345-1348. Le château est décrit comme se dressant sur une petite butte qui domine le ruisseau de Chanteperdrix.