Informations diverses

Le château actuel date de 1652. Il existait avant cela un château féodal à Florac. Mais ce château se trouvait-il à l'emplacement du château actuel ou bien parle-t-on du château de Rochefort qui se trouvait sur le rocher de Sainte-Lucie, l'un des imposants rochers qui dominent la ville ?
Le château a été sauvé de la destruction à la révolution parce qu'il servit alors de grenier à sel.
Il a par la suite servi de prison et est le siège du Parc National des Cévennes depuis 1976. Il a été rénové en profondeur à cette époque-là et sa façade arrière a été fortement transformée, la rendant beaucoup moins austère. Voyez l'ancienne façade.
Il ne se visite pas, mais l'on peut tout de même y pénétrer pour visiter l'exposition permanente qui s'y trouve.

Sources d'information :
- Plan du cadastre napoléonien de 1810 (Archives départementales de la Lozère).
 
- Les Archives départementales de la Lozère possèdent des photos du château.
 
- Lozère Tourisme consacre une page à ce château.
 
- Wikipedia consacre une page à ce château.
 
- Château Féodal et Ruine Médiévale partage avec nous, de façon fort plaisante, la visite des lieux par le Chevalier Dauphinois en 2006.
 
- Les châteaux de l'Arrondissement de Florac (par Robert Poujol / Janvier 1958 / Ouvrage privé déposé aux Archives Départementales de la Lozère)
Le château y est décrit en page 6.
 
- Mémoires historiques sur le Pays de Gévaudan et sur la ville de Mende, qui en est la capitale (pour servir au dictionnaire universel de la France / par le Révérend Père L'Ouvreleul, Prêtre de la doctrine chrétienne, directeur et professeur de théologie morale du séminaire de Mende / Nouvelle édition, chez J. J. M. Ignon, imprimeur-libraire / Mende, 1825 / p. 25)
Le Père L'Ouvreleul cite le château comme étant encore en bon état en 1724.
Le Père L'Ouvreleul cite également le château en page 44 de son ouvrage.