Informations diverses

Ce château se trouvait perché sur un piton rocheux, appelé aujourd'hui le Roc de Montal, au Nord-Ouest du hameau de Rieumal.

Différentes écritures :
Au fil du temps, le nom a pu changer ou s'écrivait différemment selon la langue utilisée (latin, roman, occitan,..). Voici d'autres écritures ou appellations trouvées :
Montaut, Monte Alto

Sources d'information :
- Dans sa monographie du 20 mai 1874 (Archives départementales de la Lozère), l'instituteur H. Atger de L'Hôpital évoque les ruines du château.
 
- Dans sa monographie de 1874 (Archives départementales de la Lozère), l'instituteur Courtès de Finiels évoque le château dont il ne restait à ses dires qu'un petit pan de mur et deux tas de pierres.
 
- Les châteaux de l'Arrondissement de Florac (par Robert Poujol / Janvier 1958 / Ouvrage privé déposé aux Archives Départementales de la Lozère et édité par l'association Font Vive dans le Hors série n°1 du Lien des Chercheurs Cévenols)
Le château y est mentionné en pages 89 et 90.
 
- Autour de Raymond de Montaut (env. 1340 - 1374) "seul neveu" du pape Urbain V (1362 à 1370) (article / par Jean-Bernard Elzière et Hélène Duthu / dans le Lien des Chercheurs Cévenols / n°100, 2e partie / Association Font Vive / octobre 1994 - mars 1995 / p. 73-110)