Informations diverses

Outre le château bien connu et aujourd'hui en ruine, il y aurait eu un deuxième château, si l'on en croit les instituteurs de 1874 (voir leurs monographies plus bas...).

Différentes écritures :
Au fil du temps, le nom a pu changer ou s'écrivait différemment selon la langue utilisée (latin, roman, occitan,..). Voici d'autres écritures ou appellations trouvées :
Chastelbosc

Sources d'information :
- Plan du cadastre napoléonien de 1827 (Archives départementales de la Lozère).
Les ruines occupent la parcelle 359.
 
- Dans sa monographie du 30 juin 1862 (Archives départementales de la Lozère), l'instituteur Derubre (orthographe incertaine) évoque le château.
 
- Dans sa monographie du 17 mai 1874 (Archives départementales de la Lozère), l'instituteur Badaroux évoque les ruines du château. Il parle également des ruines d'un autre château, qui servait à cette époque d'église et de presbytère.
 
- Dans sa monographie du 20 mai 1874 (Archives départementales de la Lozère), l'instituteur Verubre évoque les ruines du château. Il parle également des ruines d'un autre château, qui servait à cette époque d'église et de presbytère.
 
- Les Archives départementales de la Lozère possèdent des photos du château.
 
- Le site Gorges du Tarn consacre une page au château.
 
- L'association "Protection et Sauvegarde du site de Castelbouc" a réalisé une page sur le château.
 
- Wikipedia consacre une page à ce château.
 
- Château Féodal et Ruine Médiévale partage avec nous, de façon fort plaisante, la visite des lieux par le Chevalier Dauphinois en 2006.
 
- Les châteaux de l'Arrondissement de Florac (par Robert Poujol / Janvier 1958 / Ouvrage privé déposé aux Archives Départementales de la Lozère et édité par l'association Font Vive dans le Hors série n°1 du Lien des Chercheurs Cévenols)
Le château y est décrit en page 102.
 
- L'Administration Royale dans la sénéchaussée de Beaucaire au temps de Saint-Louis (par Robert Michel / éd. librairie Alphonse Picard et Fils, Paris / 1910 / p. 343)
Robert Michel y cite le château comme existant au XIIIe siècle.