Informations diverses

De ce tout petit château, il ne reste actuellement que des ruines situées à côté d'une petite aiguille rocheuse (d'où le nom d'Aiguillette) juste au-dessus du château de Rocheblave.
C'est pourquoi sur les photos de ce château, on voit quasi toujours le château de Rocheblave.

Différentes écritures :
Au fil du temps, le nom a pu changer ou s'écrivait différemment selon la langue utilisée (latin, roman, occitan,..). Voici d'autres écritures ou appellations trouvées :
Aiguilhette, Aguolette, Aguilleta, Aguillette, Agulhete, Agulheta

Sources d'information :
- Les Archives départementales de la Lozère possèdent des photos du château.
 
- Archives Gévaudanaises (par la Société d'Agriculture, Industrie, Sciences et Arts de la Lozère / Tome II - 1909-1914 / Imprimerie G. Pauc, Mende / 1915 / pages 8 et 36.)
 
- Les châteaux de l'Arrondissement de Florac (par Robert Poujol / Janvier 1958 / Ouvrage privé déposé aux Archives Départementales de la Lozère)
Le château y est décrit en page 16.
 
- L'Administration Royale dans la sénéchaussée de Beaucaire au temps de Saint-Louis (par Robert Michel / éd. librairie Alphonse Picard et Fils, Paris / 1910 / p. 342)
Robert Michel y cite le château comme existant au XIIIe siècle.