Informations diverses

Il semble qu'il ne reste pas grand chose du château original. A l'heure actuelle, la bâtisse n'a plus du tout l'air d'un château. Elle se situe un peu en dehors du hameau, au Nord.
SOS  Je n'ai pas encore de photos de ce qu'il reste de ce château.
Si quelqu'un habite dans les environs ou passe par là, j'accepterais volontiers quelques photos sous différents angles pour illustrer la fiche (à condition toutefois qu'elles soient prises depuis la voie publique). Cliquez sur l'enveloppe dans le cadre du bas pour m'envoyer vos informations et/ou photos.

Différentes écritures :
Au fil du temps, le nom a pu changer ou s'écrivait différemment selon la langue utilisée (latin, roman, occitan,..). Voici d'autres écritures ou appellations trouvées :
Coquenas, Coquemas, Cauquemas

Sources d'information :
- Plan du cadastre napoléonien de 1826 (Archives départementales de la Lozère).
 
- Les châteaux de l'Arrondissement de Florac (par Robert Poujol / Janvier 1958 / Ouvrage privé déposé aux Archives Départementales de la Lozère)
Le château y est décrit en page 106. L'auteur le décrit comme une petite construction qui ne ressemble pas trop à un château, si ce n'est par sa porte à fronton droit et ses fenêtres à meneaux. Il est encore en bon état mais inhabité à l'époque (en 1958).
 
- Mémoires historiques sur le Pays de Gévaudan et sur la ville de Mende, qui en est la capitale (pour servir au dictionnaire universel de la France / par le Révérend Père L'Ouvreleul, Prêtre de la doctrine chrétienne, directeur et professeur de théologie morale du séminaire de Mende / Nouvelle édition, chez J. J. M. Ignon, imprimeur-libraire / Mende, 1825 / p. 26)
Le Père L'Ouvreleul cite le château comme étant encore en bon état en 1724