Informations diverses

Le bourg était jadis fortifié et entouré de fossés. Il y avait une artère principale fermée par une porte au Nord (le Portalet) et une au Sud (la porte des Cévennes). Il y avait également le "château", en réalité une simple tour située dans une cour entourée de murailles. Cette tour servait de prison et de logement pour les troupes qui protégeaient la ville. Cette tour se trouvait au point le plus élevé de la ville, au Sud-est, plus ou moins à l'emplacement de l'actuelle parcelle 106. Il resterait de maigres vestiges des remparts, perdus dans les constructions. Les fossés ont été comblés et une nouvelle rue principale créée.
SOS  Je n'ai pas encore de photos des éventuels vestiges des fortifications.
Si quelqu'un habite dans les environs ou passe par là, j'accepterais volontiers quelques photos sous différents angles pour illustrer la fiche (à condition toutefois qu'elles soient prises depuis la voie publique). Cliquez sur l'enveloppe dans le cadre du bas pour m'envoyer vos informations et/ou photos.

Différentes écritures :
Au fil du temps, le nom a pu changer ou s'écrivait différemment selon la langue utilisée (latin, roman, occitan,..). Voici d'autres écritures ou appellations trouvées :
Villaforti, Villa Montisfortis

Sources d'information :
- Plan du cadastre napoléonien de 1812 (Archives départementales de la Lozère).
Selon moi, le château et la tour devaient occuper la parcelle 203, au Sud du bourg.
 
- Dans sa monographie du 25 juin 1862 (Archives départementales de la Lozère), l'instituteur Pierre évoque le château du bourg.
 
- Dans sa monographie du 25 mai 1874 (Archives départementales de la Lozère), l'instituteur Pierre évoque le château et la tour.
 
- Almois de Chateauneuf et Iseut de Chapieu (par Clovis Brunel / article dans Annales du Midi : revue archéologique, historique et philologique de la France méridionale / Tome 28 / N°111-112 / 1916 / pp.462-471 / p. 467)
 
- Voici une page consacrée à Villefort et contenant des informations sur son histoire.
 
- Villefort (Lozère), d’après le compoix de 1602 (article par les étudiants en paléographie de Génolhac : Alice Alcalde, Jean-Louis Attard, Gérard Bertrand, Aline Chabaud, Yvonne Chenaud, Maryse Cheyrezy, Michèle Lemal, Bernard Goulabert et leur professeur Marie-Lucy Dumas / dans le Lien des chercheurs cévenols / n°180 / Janvier-Mars 2015 / édité par L.C.C. Font Vive, Génolhac / p. 4-8)
 
- L’enclos de la ville de Villefort : une construction au tournant du XIIe siècle ? (article de Marie-Lucy Dumas / dans le Lien des chercheurs cévenols / n°180 / Janvier-Mars 2015 / édité par L.C.C. Font Vive, Génolhac / p. 9-13)